Recyclage des panneaux photovoltaïques




Un panneau solaire, ça se recycle !

Recycler ses déchets est important, et ce pour différentes raisons : 

  • A l'échelle mondiale, baisse du stock de matières premières;
  • Ressources spécifiques à la construction de certains matériaux de plus en plus rares;
  • Nécessité de penser à un avenir durable en investissant dans le renouvelable et les énergies propres;
  • Réglementations nationales et internationales sur la gestion des déchets de plus en plus strictes. 

En Europe, un réseau de démantelage et de recyclage des panneaux solaires a donc été mis sur pied pour récupérer un maximum de composants. Ce réseau est actuellement géré par l'association PV Cycle. La filière est déjà bien développée, et le sera encore plus dans les années à venir grâce à l'arrivée progressive de panneaux en fin de vie.

Actuellement, la majorité des panneaux recyclés sont des panneaux cassés, endommagés ou défectueux. La durée de vie d'un panneau étant de minimum 25 ans, l'augmentation du nombre de panneaux à recycler de par le monde se fait progressivement.


Concrètement, comment ça fonctionne ?

Les panneaux photovoltaïques proposés par Energreen sont composés des éléments suivant :

  • Un cadre en aluminium;
  • Du verre;
  • Des cellules en silicium;
  • Du plastique;
  • Du cuivre.

On distingue essentiellement deux phases de recyclage.

  1. Le démantèlement primaire du panneau : un premier procédé vient séparer le panneau de son cadre, de sa boîte de connexion et de ses câbles électriques. Le plastique, la colle, les joints, la boîte de connexion et les câbles électriques sont brûlés.
  2. Le démantèlement secondaire : on extrait ici chaque composant du panneau couche par couche. Un traitement thermique est utilisé pour séparer le verre, qui représente 80% du panneau, des cellules au silicium cristallin et des différents métaux (cuivre, aluminium,...). 

Ces composants recyclés sont essentiellement réutilisés dans la production de nouveaux panneaux. Aujourd'hui, on estime le taux de récupération des composants à près de 90%.